L’ambiguïté de la Méditerranée

Ramzi Tej

Abstract


La seconde moitié du XIXème siècle était considérée comme étant la période la plus volatile dans l'histoire de la Méditerranée, en raison des fluctuations successives après l'intensification du conflit à propos du principe de la souveraineté maritime entre les puissances européennes afin d’imposer la domination absolue sur les principaux corridors commerciaux et les points militaires stratégiques.

En effet, le domaine maritime tunisien faisait partie de ce conflit après la controverse européenne en ce qui concerne l’occupation de la base militaire de Bizerte. En outre, la Méditerranée était le théâtre d’un certain nombre d'incidents ennuyeux et variés selon les circonstances qui l'entourent, soit en raison des conditions climatiques difficiles, d'actes de représailles ou à cause de la pratique d'activités illégales sur les côtes tunisiennes isolées à cause de l'absence des moyens de dissuasion juridique.


Keywords


Souveraineté maritime, Conflit européen, Corridors commerciaux, Base navale stratégique, Aléas maritimes, Contrebande.

Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.