La réécriture dramatique du mythe in progress : genèse d’une pièce L’exemple de Tu étais si gentil quand tu étais petit de Jean Anouilh

Hajer Ghezal

Abstract


Tu étais si gentil quand tu étais petit de Jean Anouilh est une réécriture des Choéphores d’Eschyle. Dans cette pièce, loin de présenter une œuvre achevée et immuable, le dramaturge montre le lent processus de sa genèse et met à nu tout le travail de déformation et de transformation qu’a subi le texte-source. En variant les modalités de réécriture et en recourant à des pratiques scripturales allant du collage à l’invention de scènes purement nouvelles, Anouilh réussit à dépasser le texte originel et à créer un texte original.

 

Ce double travail de déconstruction et de reconstruction du texte premier donne à voir la réécriture du mythe comme un spectacle; un spectacle second qui se superpose au spectacle premier assuré par les acteurs. Ainsi Anouilh transforme-t-il la réécriture en évènement théâtral et fait d’elle un nouvel objet de représentation.


Keywords


Réécriture, modalités scripturales, processus de genèse, représentation, jeu, spectacle.

Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.