Dit-On Liberté En Traduction Littéraire? Un Aperçu Critique De La Traduction Française Des Romans De Fagunwa

Gbadegesin, Olusegun Adegboye

Abstract


La traduction littéraire est touchée par tant des soucis dont le transcodage culturel et les nuances nuances socio-culturelles et stylistiques. Pour s’en sortir, le traducteur recourt aux différentes approches. Il prend la liberté des mots et expressions pour re-exprimer le message de l’original comme il croit que cela le convient. Ce qui paraît convenable selon la compréhension du “traducteur” d’une oeuvre littéraire surtout l’oeuvre qui se dispose de tous les atouts stylo-culturels d’une langue d’une nation particulière peut ne pas être le sens voulu de l’original. C’est le cas de la traduction française de deux romans de D.O Fagunwa (Ogboju ode ninu igbo Irunmole/ Le preux chasseur dans la forêt infestée de démons et Ireke-onibudo/ La fortune sourit aux audacieux. La liberté en traduction peut elle être panacée aux nuances yoroubas difficilement traduisibles au français? Voilà champ que cultive cette communication.


Keywords


liberté, limite de liberté, culture, langage yorouba.

Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.